Cotoneaster - coing - Comment entretenir et cultiver les plantes de Cotoneaster


COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

COTONEASTER

le Cotoneaster, est l'un des genres les plus importants pour orner les jardins, y compris des plantes rustiques, d'un grand effet décoratif et d'une floraison et d'une fructification durables ... un incroyable chef-d'œuvre de la nature!

Page 1 - 2

ESPÈCES PRINCIPALES

Il y a plus de 300 espèces dans le genre Cotoneaster parmi lesquels on se souvient:

COTONEASTER HORIZONTALIS

le Cotoneaster horizontalis, originaire de l'ouest de la Chine, est un arbuste à feuilles caduques avec des branches disposées en chevrons et une tige courte qui se ramifie horizontalement en éventail, rouge en automne et en automne. Les fleurs sont blanches tendant vers le rose qui fleurissent à la fin du printemps tandis que les fruits sont rouge vif, sphériques d'un diamètre de 6 mm qui persistent tout au long de l'automne et une bonne partie de l'hiver.

Il a un taux de croissance moyen. C'est une plante assez rustique, résiste jusqu'à -15 ° C et pousse à la fois à l'ombre partielle et en plein soleil. Il peut être adossé à un mur et cultivé verticalement pour atteindre une hauteur de plus de deux mètres. Le cultivar 'Variegatus' a une croissance plus lente et ses feuilles sont striées de blanc-rose.

La distance de plantation recommandée entre les plantes est d'environ 50 cm.

COTONEASTER SALICIFOLIUS

le Cotoneaster salicifoliusoriginaire de Chine, c'est un arbuste qui atteint 4 m de hauteur. Il est vigoureux, persistant, avec de longues branches arquées, des feuilles lancéolées d'une belle couleur vert foncé atteignant 10 cm de long. Il fleurit en été en produisant de petites fleurs blanches rassemblées en boutons de 30 à 100 petites fleurs suivies de fruits rouges, sphériques et rouge vif.


C. salicifolius var. repens

Il existe plusieurs variétés parmi lesquelles on se souvient: Cotoneaster salicifolius var. repens, couvre-sol persistant, rustique.Il peut atteindre 35 cm de hauteur sur environ un mètre de largeur.Il fleurit à la fin du printemps produisant de petites fleurs blanches suivies de fruits sphériques et rouges.Il peut vivre non seulement en plein soleil mais aussi en mi-ombre Il a un bon taux de croissance et résiste bien aux basses températures. La distance de plantation recommandée entre les plantes est d'environ 60 cm. Nous avons alors le Cotoneaster salicifolius var. gnome prostré à feuilles lancéolées vert foncé étroites atteignant 3 cm de long. Il produit des fleurs blanches au début de l'été suivies de fruits rouges sphériques atteignant 5 mm de long. C'est une excellente couverture.

COTONEASTER DAMMERI

le Cotoneaster dammeri originaire de Chine, c'est un bel arbuste à feuilles persistantes au port prostré caractérisé par des feuilles ovales à elliptiques vert foncé atteignant 3 cm de long. Au début de l'été, il produit des fleurs blanches suivies à l'automne de drupes sphériques de corail rouge qui restent sur la plante tout l'hiver, mesurant 10 à 20 cm de haut et plus de 2 mètres de large.

Parmi les différents cultivars, nous nous souvenons du Cotoneaster dammeri 'Streib's findling' (également connu sous le nom de Cotoneaster procumbens) à feuilles persistantes, particulièrement prostrées avec des branches et des feuilles attachées au sol, avec des feuilles rouges quand elles sont jeunes qui se transforment ensuite en vers sombre avec des fleurs blanches en été et des fruits rouge foncé. Cotoneaster dammeri 'Major' à feuilles persistantes avec des feuilles arrondies vert foncé atteignant 3,5 cm de long. Il a une posture basse et des branches rampantes. Il produit des fleurs blanches de mai à septembre qui deviennent de petits fruits rouges globuleux et brillants.

COTONEASTER CORAL BEAUTY

le Beauté corail Cotoneaster est un arbuste à feuilles persistantes qui forme de beaux coussins avec des branches et des feuilles ovales de couleur vert brillant jusqu'à 1 cm de long.Au printemps, il produit des fleurs blanches et roses très parfumées suivies de nombreux fruits sphériques rouge corail qui persistent tout au long de l'automne-hiver. Cette plante est la reine des revêtements de sol car elle est très rustique, très résistante au froid, tolère même l'ombre partielle et ne se développe pas en hauteur sur plus de 10-20 cm.

Selon plusieurs auteurs, cette espèce est une variété de C. dammeri.

COTONEASTER FRANCHETII

le Cotoneaster franchetii originaire de Chine, c'est un arbuste à feuilles persistantes ou semi-caduques au port étendu ou semi-dressé pouvant atteindre 3 m de hauteur et 2 m de largeur. Les feuilles sont pour la plupart ovales, jusqu'à 3,5 cm de long, gris-vert sur la face supérieure et blanches sur la face inférieure. Il fleurit à la fin du printemps, produisant de petites fleurs blanches teintées de rose suivies de fruits ovales rouge orangé de septembre à février.

C'est une espèce rustique qui s'adapte facilement à différentes situations et est particulièrement adaptée à la réalisation de haies s'adaptant aussi bien à l'exposition en plein soleil qu'à mi-ombre, préférant les climats tempérés, elle a une vitesse de croissance moyenne et résiste jusqu'à -15 ° C. La distance entre les plantes et la plante est d'environ 50 cm.

COTONEASTER LACTEUS

le Cotoneaster lacteus originaire de Chine, c'est un arbuste dense à feuilles persistantes qui atteint même 5 m de hauteur, adapté à la réalisation de haies. C'est une espèce rustique qui s'adapte à différents sols et différentes expositions.Les branches sont cambrées avec des feuilles ovales avec des veines profondes jusqu'à 9 cm de long, vert foncé sur la page supérieure et avec un feutre jaune-blanc sur la partie inférieure Il produit en fleurs blanches du début de l'été en grappes suivies de fruits rouge vif tout au long de l'automne.

Il a un taux de croissance moyen et résiste jusqu'à -15 ° C.

La distance entre les plantes et la plante est d'environ 50 cm.

COTONEASTER MICROPHYLLUS (C. INTEGRIFOLIUS)

le Cotoneaster microphylluss (Cotoneaster integrifolius) est un arbuste à feuilles persistantes originaire de l'Himalaya, avec des feuilles ovales brillantes et une belle couleur vert foncé atteignant 1 cm de long. Il fleurit au début de l'été, produisant de petites fleurs blanches suivies de fruits rouge foncé arrondis jusqu'à 1 cm de long.

COTONEASTER FRIGIDUS

le Cotoneaster frigidus, est l'une des plus grandes espèces du genre atteignant 6-10 m de hauteur.C'est une plante originaire de l'Himalaya, caduque, au port dressé quand il est jeune qui s'élargit avec la maturité.Il a des feuilles elliptiques avec des marges ondulées de couleur verte sur la face supérieure et blanchâtre sur la face inférieure, il est particulièrement résistant au froid. Au printemps, il est couvert de nombreuses fleurs blanches rassemblées en inflorescences racémiques denses.

COTONEASTER CONSPICUUS

le Conspicuus Cotoneaster, est une espèce originaire du Tibet qui peut atteindre 2 m de hauteur et un diamètre d'environ 1,5 m. C'est une plante à feuilles persistantes avec un port compact et des branches arquées. Les feuilles sont ovales, brillantes. Les fleurs sont rassemblées dans des inflorescences de corymbe, mesurent jusqu'à 2 cm de large, sont blanches et apparaissent de mai à juin. Viennent ensuite les fruits sphériques rouge vif qui mûrissent en septembre-octobre.

le Conspicuus Cotoneaster var. decorus ne dépasse pas un mètre en hauteur et en diamètre, produit de nombreux fruits et est particulièrement adapté pour couvrir les pentes.

PARASITES ET MALADIES

Feu bactérien

C'est une bactérie, Erwinia amylovora, qui affecte le fruit à pépins (poire, pomme et coing) et diverses plantes ornementales et spontanées appartenant à la famille des Rosacées incluant le Cotoneaster.


Note 1

C'est une maladie hautement infectieuse pour les plantes qui se propage très facilement grâce à la fois aux insectes, aux oiseaux, au vent et à l'eau et aux humains (avec des outils de coupe, des mains, etc.).

La maladie n'est pas facilement identifiable mais certains symptômes indiquent sa présence:

  • les fleurs deviennent sombres. En général, la touffe entière est affectée mais parfois la mort des fleurs simples se produit également;
  • les fleurs malades se dessèchent et la plupart du temps restent attachées à la plante;
  • les jeunes pousses s'assombrissent, se courbent pour prendre une forme crochue et se fanent et tombent principalement en été (photo sur le côté);
  • les feuilles brunissent à partir de la nervure principale et se fanent, semblent brûlées (d'où le nom) et restent attachées à la plante;
  • en général, la maladie se développe à partir du sommet des branches et se manifeste de manière explosive sur les jeunes branches en conjonction avec un climat favorable, en particulier dans les mois allant de mai à septembre.
Si la présence de la maladie est suspectée, elle doit être signalée au Service phytosanitaire provincial sur le territoire de la République ") car il n'y a pas de remède et il faut éviter sa propagation.

Taches brunes sur les feuilles

Des taches brunes sur les feuilles, en particulier sur le dessous, pourraient signifier que vous êtes en présence de cochenilles, de cochenilles brunes ou de cochenilles farineuses. Pour être sûr, il est conseillé d'utiliser une loupe et de les observer.Comparez-les avec les photos présentées, elles sont caractéristiques, vous ne pouvez pas vous tromper.La cochenille brune montre le corps recouvert d'une sorte de bouclier de couleur sombre tandis que le cotonneux cochenille avec le corps enveloppé dans une sorte de duvet cotonneux. De plus, si vous essayez de les retirer avec un ongle, ils se détachent facilement.

Remèdes: utiliser des pesticides spécifiques disponibles auprès d'un bon pépiniériste.

Présence de petits animaux blanchâtres sur la plante

Si vous remarquez de petits insectes mobiles blancs-jaunâtres-verdâtres, vous êtes presque certainement en présence de pucerons ou comme on les appelle communément des poux.Observez-les à la loupe et comparez-les avec la photo sur le côté, ils sont indéniables, vous pouvez ça ne va pas.

Remèdes: traiter la plante avec des pesticides spécifiques facilement disponibles chez un bon pépiniériste.

Pourriture des racines

La pourriture des racines peut affecter ces plantes en raison d'un champignon, leArmillariella mellea, communément appelé chiodino ou famigliola, facilement reconnaissable car le champignon est clairement visible.

Les plantes malades présentent un jaunissement progressif et une détérioration de la partie aérienne. Les racines pourrissent et dans leur zone sous-corticale une couche micellaire blanc crème est mise en évidence. Souvent en automne, près des plantes mortes, des champignons à petite calotte, des ongles ou des petites familles apparaissent Il est nécessaire d'éliminer immédiatement les plantes infectées et de stériliser le sol de culture.Sur les plantes saines, il est bon de faire des traitements des racines avec des fongicides cuivriques.

CURIOSITÉ'

Les graines, si elles sont ingérées, peuvent causer des douleurs à l'estomac.

Le nom Cotoneaster vient du grec kydonéa "Coing" et ceci de kýdon indiquant Cidone, ville de l'île de Crète et par le suffixe Star «Similaire» pour indiquer la similitude des feuilles de certaines espèces avec celles des coings.

Sources bibliographiques en ligne
1. Province autonome de Bolzano (Tyrol du Sud), département de l'agriculture d'où la photo a été prise.

Page 1 - 2


Vidéo: bonsaï


Article Précédent

Cueillir des graines de sésame - Apprenez à récolter des graines de sésame

Article Suivant

Comment construire et équiper un bio-végétarien de vos propres mains